« En 2016, preuves à l’appui, nous savons qu’il est possible de prévenir la criminalité en investissant davantage dans les services qui s’attaquent aux causes du crime. S’il y a moins de crimes, les citoyens subissent moins de préjudices et l’on a moins besoin de services réactifs coûteux. Les municipalités peuvent jouer un rôle de premier plan en matière de services préventifs. Elles peuvent notamment cibler les domaines dans lesquels ils sont particulièrement nécessaires. Pour ce faire, les municipalités doivent pouvoir compter sur le soutien, financier et autre, des autres ordres de gouvernement. »

– Christiane Sadeler et Patrice Allard (coprésidents du RMCPC)

Ensemble pour des municipalités canadiennes plus sûres

Le Réseau municipal canadien en prévention de la criminalité (RMCPC) est un regroupement de municipalités qui a pour mission de renforcer les capacités et mobiliser les municipalités à réduire la criminalité et à augmenter la sécurité et le bien-être communautaire. Le RMCPC vise à accroître les investissements dans des stratégies municipales efficaces de prévention de la criminalité. Ces stratégies doivent être axées sur la collaboration et sur des données probantes.

Les MEMBRES du RMCPC représentent des municipalités canadiennes d’un bout à l’autre du pays. Ils permettent aux intervenants et citoyens des municipalités

  • d’avoir accès à des données factuelles sur les stratégies éprouvées de prévention de la criminalité;
  • d’échanger des pratiques exemplaires en matière de prévention efficace de la criminalité;
  • de tirer des leçons à partir de l’expérience pratique d’autres membres.

Les membres se concertent sur la manière d’obtenir un soutien financier et pratique auprès de différents secteurs offrant des services aux citoyens des municipalités et auprès d’autres ordres de gouvernement.

La VISION du RMCPC est de favoriser la sécurité et le bien-être des collectivités au moyen de stratégies autres que réactives (police et système de justice pénale). Ces stratégies misent sur une vaste gamme de mesures préventives susceptibles d’éliminer les causes du crime, notamment par des mesures plus musclées et des initiatives novatrices dans le milieu scolaire, du logement, des services sociaux et des services à la jeunesse, de la santé et des services de prévention. Pour ce faire, il faut mobiliser les principaux intervenants et le public, et mettre en place des stratégies fondées sur la concertation, sur des données probantes, sur la planification et l’évaluation des résultats. L’efficacité de ces stratégies dépend du leadership exercé, du financement accordé et de la qualité du soutien donné par la police et le système de justice pénale.

Plus d’information

Investir dans les jeunes pour favoriser des villes plus sûres